1754088874971195
top of page
  • Photo du rédacteurLywenn

La marinière, c'est toute une histoire ...

Depuis plus de cent ans, la marinière ou devrais-je dire le "tricot rayé" a le vent en poupe. C'est devenu, aujourd'hui, un vêtement incontournable et indémodable, une pièce iconique de bord de mer et je dirais même plus, un symbole de la Bretagne.

Mais, au fait, comment et quand est-elle née ?


La naissance du tricot rayé

Pas si simple de s'y retrouver... Comme l'écrit l'historien-chercheur Michel Pastoureau "il est difficile de déterminer où et quand apparaît chez les marins et les gens de la mer l'usage d'un vêtement rayé, ni d'en cerner le comment et pourquoi". Les sources antérieures au XVIIIe siècle sur le sujet sont quasiment inexistantes.

Michel Pastoureau nous indique dans son livre L'étoffe du diable, une histoire des rayures et des tissus rayés que la rayure est restée souvent en Occident une marque d'exclusion.

Au Moyen-âge, seuls les marginaux et les réfractaires à l'ordre divin (fous, déviants, prostituées, lépreux, bouffons, bourreaux..) osent porter des étoffes rayées.

En 1789, les révolutionnaires adoptent le pantalon rayé pour marquer leur opposition aux codes vestimentaires des nobles et des bourgeois.

Au XXe siècle, la rayure souffre encore d'une mauvaise réputation et est réservée aux domestiques, aux bagnards et aux hors-la-loi.


La marinière, une histoire de marins !

La marinière est apparue au XVIIIe siècle sous la forme d'une simple blouse blanche parée d'un large col bateau. Et oui, pas de rayures ! Elle était à l'époque le vêtement des marins situés en bas de l'échelle hiérarchique et faisait office de sous-vêtement. Ce tricot était fabriqué en maille Jersey, le savoir-faire des bonneteries.

Avec le décret du 27 mars 1858, le tricot rayé devient l'uniforme officiel des quartiers-maîtres et des matelots de la Marine Nationale. Ce décret décrit avec précision ce tricot rayé :

- 21 raies blanches (largeur : 20 mm) et 21 ou 20 rayures bleues (largeur : 10 mm)

Le tricot moule le corps, son col est rond et les manches couvrent les 3/4 afin de ne pas dépasser la vareuse.





Si vous cherchez une marinière de ce style, je vous conseille 2 modèles :

- L'amiral chez Armor-Lux, 100 % coton maille interlock

- La Nationale chez Le Minor, 100 % coton maille rachel


Pour plus de détails :



L'origine et la signification des rayures

Petit test ...

Qu'avez-vous vu en premier ? et à présent vos yeux sont attirés par l'uni ou le rayé ?


Plusieurs explications "naviguent"; la rayure se voit plus rapidement que l'uni; c'est un moyen de mieux visualiser en mer, un marin en difficulté.

A l'époque la couleur indigo était très chère et le fait d'en utiliser que partiellement permettait de fabriquer un vêtement à un prix plus abordable.

Par ailleurs, il est dit aussi que les 21 rayures correspondraient aux 21 victoires de Napoléon 1er.

Si vous avez des informations factuelles à ce sujet, je serais ravie de les partager avec vous ...


La marinière devient un vêtement de mode

Dans les années 1840, la reine Victoria fait habiller ses enfants en matelots. Cette pratique se répand très vite aux familles royales d'Europe.

Avec l'essor du développement des chemins de fer, le littoral devient à la mode et les bains de mer sont appréciés. La mode marine est née.

La rayure est perçue comme chic et raffinée. Quelle revanche !

A partir des années 1890-1900, la rayure poursuit son aventure auprès de personnages illustres telle que Colette qui visite pour la 1ère fois la Bretagne et arbore la rayure.

Tout s'enchaîne...

Au fil des années, la marinière gagne le secteur de la mode et en devient même un des éléments importants. Durant la période de la Grande guerre, la créatrice de mode Coco Chanel lance le style marin. Une inspiration qui lui vient de ses moments passés dans les stations balnéaires à voir les marins locaux. Elle met donc en vente les marinières courtes dans une de ses boutiques se trouvant à Deauville.

Le style rencontre un succès et rend la marinière luxueuse partout sur le territoire. Quelques années plus tard, la marinière est revisitée par Karl Lagerfeld lors de ses défilés. Vers la fin des années 1950, le vêtement devient une pièce incontournable de la garde-robe féminine.

Plus tard, les grands créateurs tels que Yves Saint Laurent adopte également la tendance dans ses créations haute couture. Quant à Jean Paul Gaultier, il est sans dire que c’est celui qui a été le plus fidèle à la marinière. Utilisée sous toutes les formes, tous les styles et toutes les matières, la rayure est l’élément phare de plusieurs de ses défilés et de ses créations.



La marinière, identité de la Bretagne


La marinière est rattachée à la Bretagne, pour plusieurs raisons :

- La Bretagne est une terre de marins

- Les bonneteries telles que Le Minor, née à Lorient en 1922, la Fileuse d'Arvor, bonneterie née à Brest en 1927 (repris en 2019 par Armor-lux), la bonneterie d'Armor (aujourd'hui Armor-Lux) née à Quimper en 1936, spécialisée au départ dans la lingerie et dans les vêtements de dessous (pour rappel la marinière était à la base un "vêtement de dessous") sont des emblèmes d'un savoir-faire de la marinière.

- La bretagne, c'est 2470 kilomètres de côtes, une terre tournée vers la mer.



A vous de jouer, adoptez la rayure attitude !



Comments


bottom of page